Permaculture et agroécologie

Permaculture, agroécologie, sont des mots que l’on entend de plus en plus, utilisés à outrance depuis peu. Décryptons ces deux notions, en ajoutant nos interprétations et notre vision.

Mais alors, en quoi consiste concrètement ces deux concepts ? Existe-t-il une différence entre permaculture et agroécologie ?

Qu’est-ce que la permaculture ?

 

Le principe de la permaculture est de former des écosystèmes résilients et durables. Elle prend en compte le fonctionnement naturel des écosystèmes et l’applique aussi bien pour la culture que pour les sociétés humaines pour s’inscrire dans un système plus global.  Pour cela, il faut comprendre et observer le milieu afin d’utiliser au mieux et de façon durable les ressources humaines, animales, végétales, matérielles et les caractéristiques du lieu.

“Contemplation rime avec compréhension.”

Nicolas Hulot

La Permaculture se base sur les techniques d’agroécologie, mais ne désigne pas une technique ou une méthode de culture en elle-même. D’ailleurs, si votre oncle ou votre tante vous dit que cela se pratique sur des buttes, et bien ce n’est pas entièrement ça ! 

Il est totalement possible de faire de la permaculture sans butte. En effet, la permaculture est un système de réflexion et des pratiques de design de lieu de vie résilient.

Le fonctionnement de notre entreprise, ainsi que les ateliers que nous mettons en place, permettent d’appliquer les principes de la permaculture et d’en faire bénéficier nos clients dans des entreprises.

Pour finir, la permaculture est avant tout un mode de vie qui est basé sur 3 piliers et 12 principes, les voici :

Qu’est-ce que l’agroécologie ?

 

D’après la définition du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’agroécologie est « l’utilisation intégrée des ressources et des mécanismes de la nature dans l’objectif de production agricole. Elle allie les dimensions écologiques, économiques et sociales et vise à mieux tirer parti des interactions entre végétaux, animaux, humains et environnement.

Pierre Rabhi est un des précurseur de l’agroécologie en France. Il est aussi le fondateur du mouvement Colibris.

“Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent, pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée. “

Pierre Rabhi

Pour pratiquer l’agroécologie, il est donc indispensable de prendre en compte les caractéristiques écologiques du milieu et de suivre les cycles naturels, en cultivant donc les végétaux pendant la bonne saison. En se basant sur un fonctionnement naturel des écosystèmes, il est très difficile de faire pousser des légumes en dehors de ses conditions optimales.

Les associations de cultures permettent de favoriser la croissance végétale. En combinant les végétaux, le risque du développement de maladie sur le long terme ou l’apparition de ravageurs diminue fortement. Associer ces cultures avec certaines plantes aromatiques, ou fleurs, permet de lutter contre les pucerons par exemple. 

La rotation des cultures permet de limiter le développement de maladies et de ne pas épuiser les nutriments du sol. En joignant le paillage des sols à la rotation des culture, l’érosion des sols est vraiment diminuée. De plus, les mauvaises herbes poussent beaucoup moins, ce qui permet de limiter le travail et les interventions à effectuer sur le sol. Pour finir, les besoins en eau sont diminués, grâce à une meilleure rétention dans le sol. 

Favoriser la biodiversité permet de lutter contre les ravageurs de culture, de favoriser la pollinisation, d’agir sur la structuration et la composition du sol. La faune du sol, ou pédofaune, est indispensable au fonctionnement naturel du sol. La biodiversité permet de ne pas utiliser d’intrants chimiques ou d’insecticides, d’ailleurs, pour préserver la biodiversité, optez plutôt pour une lutte biologique.

« Plus la biodiversité est grande, plus la résilience d’un milieu est grande. »

Charles Hervé-Gruyer 

La solution Permamind est basée sur ces techniques d’agroécologie ! Que ce soit pour les méthodes de culture, les conseils de remplissage des bacs ou encore l’utilisation de semences reproductibles, alors n’hésitez plus ! 

Vous pourrez retrouver plus d’informations de ces méthodes dans la partie Tutoriels de notre application gratuite.

Laissez-nous un commentaire !