Comment lancer son jardin en confinement ?

Permamind est avec vous pendant le confinement !

Besoin de prendre l'air, de vous dépenser ou de vous occuper et occuper vos enfants ?

Nous sommes là pour vous conseiller! Alors n’ayez plus peur de ne pas avoir la main verte. Vous êtes en ville ? À la campagne ?  Avec un petit espace de verdure ou non, nous allons vous expliquer comment créer un petit espace potager avec ce que vous possédez.

Les jardineries, horticulteurs ont reçu l’autorisation de rouvrir, car les graines de végétaux comestibles sont considérés comme du matériel de première nécessité. A condition de respecter les règles de confinement et les gestes barrières, vous pourrez aller vous approvisionner dans ces structures.
Pour commencer

Si vous avez un espace vert à disposition, pour la première étape, il s’agira de préparer votre sol pour pouvoir cultiver.

Le choix du positionnement du potager est important. Choisissez dans la mesure du possible, un endroit plat exposé au soleil la plupart de la journée et peu soumis aux vents.

Pour  commencer, il faut définir la surface que vous voulez cultiver. Le plus simple est de commencer avec une planche de culture. Donc une surface plane. Choisissez la longueur que vous désirez. Pour la largeur, une dimension d’1m20 est préférable, elle permet d’avoir accès au centre de la planche sans marcher dessus. Pour définir la surface, utilisez des bâtons ou des pics métalliques et de la ficelle.

Il existe d’autres façon de cultiver comme la butte ronde, souvent utilisée en permaculture. Il existe différents types de buttes. Il s’agit d’une méthode plus difficile à réaliser et qui demande plus de ressources.

Une fois le potager délimité, vous allez pouvoir commencer à retirer la couche de végétation présente.

Commencez par couper la végétation, si elle est haute, avec une tondeuse ou autre outil. Gardez la végétation de côté elle vous servira de paillage plus tard.

Ensuite, décompactez le sol à l’aide d’une grelinette, d’une bêche ou d’une fourche bêche. Retournez la terre sans détruire les mottes de terre par la suite, sauf si les mottes sont très importantes. Retirez les gros amas de végétations. Passez le râteau pour égaliser la hauteur de la terre. Lors de cette étape, n’hésitez pas à retirer les cailloux ou roche que vous croisez.

Puis, apportez de la matière organique au sol. Que ce soit du compost, du terreau. Finissez par pailler votre sol soit avec de la paille, la tonte verte précédemment réalisée, des feuilles, du BRF (bois raméal fragmenté).

Pour aller plus loin :

A propos des buttes de culture :

Vous pouvez passer aux étapes suivante, votre sol est prêt pour accueillir vos semis.

Graines et plants de légumes

Comme je dis souvent depuis hier, “Les graines, c’est la vie”. Si vous n’êtes pas réellement familier de l’achat de graine, voici quelques conseils : privilégiez plutôt des graines bio et/ou reproductibles non F1. Ces graines vous permettront d’avoir de jolies et bon légumes non modifiés ! 

En plus, à la fin de la production, vous pouvez récupérer les graines avec pour idée de les replanter l’année d’après ! 

Où acheter ces graines ?

Vous avez plusieurs possibilités pour l’achat des graines, les horticulteurs régionaux ont maintenant le droit de vendre des graines, vous pouvez d’ailleurs regarder sur notre page de référencement créée pour l’occasion : www.shop.permamind.com.

Vous avez sinon la possibilité d’acheter vos graines en ligne, avec un petit peu de retard ces temps !

Voici quelques sites que nous connaissons et que nous vous recommandons pour commander vos graines en ligne :

Supports de cultures

Une fois vos graines en votre possession, il faut maintenant réfléchir à un endroit pour les accueillir. Nous parlons souvent de godet, voici ce que c’est : un simple contenant avec une aération en bas.

Si vous n’en avez pas, utilisez des boite d’oeufs qui iront parfaitement pour le début de vos plantes ! Sinon, certains sites de revente, mentionnés plus haut, vendent aussi des godets.

Dans ce récipient, il vous faut maintenant un “substrat”, qui est en fait de la terre, du terreau, de la fibre de coco, …. Si vous n’en avez pas, les jardineries et certaines grandes surfaces vendent du terreau par sac de 50 ou 70L. C’est un terreau universel qui ira parfaitement pour ces activités. 

Si vous allez récupérer vos graines chez un horticulteur, vous pouvez récupérer en même temps votre substrat, tout en étant conseillé par un professionnel (en respectant les distances de sécurité !) 

Certains sites de revente mentionnés plus haut vendent aussi des pastilles de tourbes, jouant parfaitement le rôle de substrat.

Réaliser ses semis

Maintenant que vous avez vos graines, votre substrat ainsi que vos supports de cultures, on peut passer au “semis” ! 

Il existe différentes façons de réaliser des semis. Nous allons en détailler 3 ici, d’autres techniques sont détaillées dans la partie tutos de l’application Permamind.

Placez toujours les semis au proche d’une fenêtre si les semis sont réalisés en intérieur. Les besoins en eau à cette étape sont assez importants, pensez à arroser souvent vos semis.

Les semis en godets sont recommandés tant que les températures sont basses et qu’il y a encore des risques de gelée. Cette technique est aussi recommandée pour certaines plantes comme les tomates par exemple. 

Il s’agit de remplir un godet de terreau. Réaliser un trou de 1 à 3 cm de profondeur en fonction de la variété. Déposer entre 2 et 3 graines. Recouvrir les graines puis arroser. 

Les semis en pleine terre sont à réaliser quand les températures sont optimales. Pour cela, vous pouvez semer en ligne ou en poquet.

Pour semer en ligne, vous devez creuser un sillon de 2 à 3 cm de profondeurs. Déposer dans le sillon des graines de façon régulière. Recouvrir de terre puis arroser délicatement afin de ne pas déplacer les graines.

Les semis en poquets consistent à creuser régulièrement des trous. Placez 2 à 3 graines, puis recouvrir et arroser délicatement afin de ne pas déplacer les graines.

Au bout de quelques jours, quand les premiers plants commencent à apparaître, retirer les plants pour ne garder que le plus vigoureux.

Repiquage

Une fois que les semis en godets sont suffisamment grand, il est temps de repiquer dans le potager.

Pour cela, commencez par creuser un trou à l’emplacement de la culture. Saisir le plan entre le pouce et l’index. Retourner pour mettre le plant vers le bas, appuyer sur les côtés du godet pour récupérer le contenu du godet dans la main. Puis placer le contenu dans le trou préalablement creusé.

Recouvrir le tout de terre, jusqu’à l’interface entre la plante et le terreau, puis arroser (veillez à ne pas trop humidifier les feuilles).

Suivi des cultures

Afin de vous organiser et organiser vos cultures, utilisez l’application Permamind !

Vous saurez au jour le jour les activités à réaliser, ainsi que d’autres informations disponible dans l’onglet Tutos de l’application. 

L’application fonctionne avec des associations de cultures, vous permettant de comprendre les principes même de la permaculture ! 

Pour commencer

Pour créer votre potager d’intérieur ou de balcon, vous pouvez utiliser des pots de fleurs, des bouteilles en plastique que vous aurez coupé en 2, des barquettes en plastiques de fraises ou de salades, d’autres récipients en plastique, des bocaux en verre. Il est aussi possible de faire pousser certains végétaux dans l’eau, comme l’ail, le céleri, le poireau, le fenouil, le basilic et l’oignon

Munissez-vous d’un récipient, cités ci-dessous ou de votre choix vous pouvez être créatif, remplissez le d’eau ou de terreau, puis placer vos graines.

Placez vos cultures dans un endroit lumineux, proche d’une fenêtre si possible.

Vous pouvez décorer seul ou avec vos enfants vos récipients avec de la peinture par exemple.

Graines et plants de légumes

Comme je dis souvent depuis hier, “Les graines, c’est la vie”. Si vous n’êtes pas réellement familier de l’achat de graine, voici quelques conseils : privilégiez plutôt des graines bio et/ou reproductibles non F1. Ces graines vous permettront d’avoir de jolies et bon légumes non modifiés ! 

En plus, à la fin de la production, vous pouvez récupérer les graines avec pour idée de les replanter l’année d’après ! 

Où acheter ces graines ?

Vous avez plusieurs possibilités pour l’achat des graines, les horticulteurs régionaux ont maintenant le droit de vendre des graines, vous pouvez d’ailleurs regarder sur notre page de référencement créée pour l’occasion : www.shop.permamind.com.

Vous avez sinon la possibilité d’acheter vos graines en ligne, avec un petit peu de retard ces temps !

Voici quelques sites que nous connaissons et que nous vous recommandons pour commander vos graines en ligne :

Supports de cultures

Une fois vos graines en votre possession, il faut maintenant réfléchir à un endroit pour les accueillir. Nous parlons souvent de godet, voici ce que c’est : un simple contenant avec une aération en bas.

Si vous n’en avez pas, utilisez des boite d’oeufs qui iront parfaitement pour le début de vos plantes ! Sinon, certains sites de revente, mentionnés plus haut, vendent aussi des godets.

Dans ce récipient, il vous faut maintenant un “substrat”, qui est en fait de la terre, du terreau, de la fibre de coco, …. Si vous n’en avez pas, les jardineries et certaines grandes surfaces vendent du terreau par sac de 50 ou 70L. C’est un terreau universel qui ira parfaitement pour ces activités. 

Si vous allez récupérer vos graines chez un horticulteur, vous pouvez récupérer en même temps votre substrat, tout en étant conseillé par un professionnel (en respectant les distances de sécurité !) 

Certains sites de revente mentionnés plus haut vendent aussi des pastilles de tourbes, jouant parfaitement le rôle de substrat.

Réaliser ses semis

Maintenant que vous avez vos graines, votre substrat ainsi que vos supports de cultures, on peut passer au “semis” ! 

Il existe différentes façons de réaliser des semis. Nous allons en détailler 3 ici, d’autres techniques sont détaillées dans la partie tutos de l’application Permamind.

Placez toujours les semis au proche d’une fenêtre si les semis sont réalisés en intérieur. Les besoins en eau à cette étape sont assez importants, pensez à arroser souvent vos semis.

Les semis en godets sont recommandés tant que les températures sont basses et qu’il y a encore des risques de gelée. Cette technique est aussi recommandée pour certaines plantes comme les tomates par exemple. 

Il s’agit de remplir un godet de terreau. Réaliser un trou de 1 à 3 cm de profondeur en fonction de la variété. Déposer entre 2 et 3 graines. Recouvrir les graines puis arroser. 

Les semis en pleine terre sont à réaliser quand les températures sont optimales. Pour cela, vous pouvez semer en ligne ou en poquet.

Pour semer en ligne, vous devez creuser un sillon de 2 à 3 cm de profondeurs. Déposer dans le sillon des graines de façon régulière. Recouvrir de terre puis arroser délicatement afin de ne pas déplacer les graines.

Les semis en poquets consistent à creuser régulièrement des trous. Placez 2 à 3 graines, puis recouvrir et arroser délicatement afin de ne pas déplacer les graines.

Au bout de quelques jours, quand les premiers plants commencent à apparaître, retirer les plants pour ne garder que le plus vigoureux.

Repiquage

Une fois que les semis en godets sont suffisamment grand, il est temps de repiquer dans le potager.

Pour cela, commencez par creuser un trou à l’emplacement de la culture. Saisir le plan entre le pouce et l’index. Retourner pour mettre le plant vers le bas, appuyer sur les côtés du godet pour récupérer le contenu du godet dans la main. Puis placer le contenu dans le trou préalablement creusé.

Recouvrir le tout de terre, jusqu’à l’interface entre la plante et le terreau, puis arroser (veillez à ne pas trop humidifier les feuilles).

Suivi des cultures

Afin de vous organiser et organiser vos cultures, utilisez l’application Permamind !

Vous saurez au jour le jour les activités à réaliser, ainsi que d’autres informations disponible dans l’onglet Tutos de l’application. 

L’application fonctionne avec des associations de cultures, vous permettant de comprendre les principes même de la permaculture ! 

Avoir un aperçu de vos potagers

Sur la page principale, vous pouvez voir vos différents potagers ainsi que ces parcelles associées.

Créer et entretenir ses cultures

Sur vos parcelles, vous pouvez voir les différentes activités à réaliser au jour le jour ainsi que les distances pour bien planter vos légumes !

Les pratiques du jardinage

Cette partie Tutoriels vous permet d’apprendre les gestes essentiels pour une bonne pratique du jardinage

Téléchargez notre application

À vos marques, prêts, cultivez !

Faire son jardin n'a jamais été aussi facile et ludique.

Disponible sur google play
Disponible sur appstore